Croquis, esquisse, schéma ?


Si je demande à quelqu’un ce qu’est un croquis, il y a de fortes chances pour qu’il me réponde : « un dessin rapide », en ajoutant à la limite « pas trop détaillé ».

Il aura sans doute raison mais si je lui demande ce qu’est une esquisse ? Et un schéma ? La réponse sera probablement la même.
Pourtant il y a bien quelque chose qui doit différencier ces 3 termes ?! 

A vrai dire, ce sont les seuls points communs que ces termes ont entre eux : rapide, et peu détaillé. Et encore, nous verrons que parfois ces mots sont à 10 000 lieux de ce qui décrit un schéma.

 

Le croquis

Comme nous avons pu le voir, un croquis est un dessin rapide, et pas trop détaillé. Aucun doute là dessus. Pour ce qui est de « rapide », tout est relatif : selon votre sujet et votre technique vous pouvez passer 20 minutes sur un croquis. Ce qu’il faut retenir c’est que le croquis est limité dans le temps. Il durera au maximum quelques dizaines de minutes. Contrairement à un dessin où vous pouvez passer votre vie dessus si vous le souhaitez (j’espère que ça va valoir le coup !)

Ça peut aussi être un moyen de communication, d’information, ou pour capturer un moment. Si vous voyagez, dessiner les monuments peut être un bon exercice et en plus de ça un beau souvenir ! Un dessin aura toujours cet aspect beaucoup plus original et personnel qu’une photo.

 

Le croquis d'un lion

Croquis d’un lion, réalisé à l’encre de Chine sur papier par Frans Koppelaar, 1980.

 

L’esquisse

Synonyme de dessin préparatoire, l’esquisse est en quelque sorte un croquis qui va être retravaillé, pour en faire un dessin complet. Mais l’esquisse n’est pas détaillée. Elle va juste poser les traits principaux pour bien cadrer son sujet, placer ses éléments, et avoir le gros des proportions. Le travail de détails se fait à la prochaine étape, avec éventuellement les couleurs, etc. Elle ne sert donc pas à communiquer, à retenir des informations ou quoi que ce soit d’autre, simplement à organiser un futur dessin.

Les esquisses ont peu de valeur esthétique, contrairement aux croquis qui peuvent être des œuvres en elles-mêmes, telles que le démontrent les carnets de Léonard de Vinci. A ne pas confondre avec l’ébauche, qui est le démarrage d’une oeuvre peinte et qui sert de base pour l’application des futures couches de peinture. 

 

Une esquisse

Une esquisse de femme : le dessin va être continué. 

 

Le schéma

Il est beaucoup plus communicatif. Le schéma a un but avant tout informatif, il s’agit de codifier, de symboliser ce qu’on souhaite représenter afin de le noter rapidement. Repensez (ou pensez) aux schémas que vous faisiez au collège ou lycée : on dessine grossièrement pour y mettre des annotations, afin de comprendre le fonctionnement de quelque chose. Il comprend un minimum de dessin même simpliste, ainsi que des annotations qui peuvent être très précises ! On est donc loin de l’image du « rapide et peu détaillé », même si ces termes ne s’appliquent pas au dessin.

 

 

Schéma simple d'un volcan

Un schéma simple. L’ajout de couleur y est facultatif, l’objectif premier du schéma n’étant pas esthétique mais informatif. 

 

Un schéma détailléUn schéma très détaillé. Si vous me demandez ce que c’est par contre, je ferais mine de ne pas avoir entendu. 

 

Comparaison 

Pour bien comprendre, voici une dernière image comparative avec le diagramme en bonus :

 

Comparaison entre dessin, croquis, schéma et diagrammeL’esquisse n’y figure pas dans la mesure où c’est l’étape précédant le dessin. Le diagramme est un schéma encore plus restreint.

 

Maintenant on ne vous y reprendra plus ! 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *